Le glaucome

Le glaucome est une pathologie touchant le nerf optique provoquant un rétrécissement progressif du champ visuel.

 Dans la plupart des cas, le glaucome est associé à une pression intraoculaire supérieure à la normale. Mais il peut également se produire lorsque la pression intraoculaire est normale.

Différents types de glaucomes

Les deux principales catégories de glaucome sont :

  • Le glaucome à angle ouvert;
  • Le glaucome à angle fermé.

Dans les deux cas, l’« angle» fait référence à l'angle de drainage à l'intérieur de l'œil qui contrôle la sortie de l'humeur aqueuse continuellement produite à l'intérieur de l'œil.

Si l'humeur aqueuse peut accéder à l'angle de drainage, le glaucome est connu sous le nom de glaucome à angle ouvert. Si l'angle de drainage est bloqué et que la solution aqueuse ne peut pas l'atteindre, le glaucome est connu sous le nom de glaucome à angle fermé.

Le glaucome à angle ouvert comprend :

  • Le glaucome primaire à angle ouvert (GPAO) ;
  • Le glaucome à tension normale;
  • Le glaucome pigmentaire;
  • Le glaucome pseudo-exfoliatif;
  • Le glaucome secondaire;
  • Le glaucome congénital.

Le glaucome à angle fermé comprend :

  • Le glaucome à angle fermé aigu;
  • Le glaucome à angle fermé chronique ;
  • Le glaucome néovasculaire.

Le danger du glaucome est qu'il n'y a aucun symptôme au début de la maladie.

Lorsque des symptômes apparaissent, souvent la maladie a progressé de manière irréversible. Le glaucome est la deuxième cause de cécité dans le monde (derrière les cataractes).

Quels sont les symptômes du glaucome ?

Comme dit précédemment, au moment où vous remarquez les symptômes, des dommages permanents ont déjà eu lieu. Le glaucome est souvent appelé le « voleur silencieux de la vue », car la plupart des types ne causent généralement aucune douleur et ne produisent aucun symptôme jusqu'à ce que la perte de vision perceptible se produise.

Dans le cas du glaucome primaire à angle ouvert (le plus commun), on observe un rétrécissement de la vision périphérique sans autres symptômes. S’il n'est pas traité à temps il peut progresser jusqu'à une vision dite « en tunnel » jusqu'à provoquer la cécité.

Dans le cas du glaucome aigu à angle fermé, se sont plutôt des symptômes soudains tels que des douleurs oculaires, des maux de tête, des halos autour des lumières, des pupilles dilatées, une perte de vision, des yeux rouges, des nausées et des vomissements. Ces signes constituent une urgence médicale.

Il est important de noter que le glaucome aigu peut se prévenir par simple visite chez l'ophtalmologue., qui remarquera un angle étroit, et procédera à une iridotomie préventive.

Les facteurs de risque du glaucome sont les suivants :

  • L’âge avancé : la fréquence augmente à partir de 40 ans ;
  • Les antécédents familiaux de glaucome ;
  • La myopie (GPAO) ;
  • L’hypermétropie (glaucome aigu par fermeture de l'angle) ;
  • Le diabète.

L’origine ethnique peut également jouer un rôle dans l’apparition d’un glaucome. En effet, les personnes d'origine africaine ou hispanique sont 4 fois plus susceptibles d'avoir un glaucome à angle ouvert.

Quel traitement existe-t-il pour soigner un glaucome ?

Il n'existe pas de moyen de guérir le glaucome, mais bien de le stabiliser. Le but principal étant d'abaisser la pression intraoculaire. Voici différents types de traitements :

  • Les collyres : le premier palier du traitement consiste généralement en des collyres hypotenseurs. Il en existe différentes classes de « puissances » différentes, à adapter en fonction des contre-indications de chaque patient. Le but étant de diminuer la pression intraoculaire en diminuant la production d'humeur aqueuse et/ou en en facilitant l'évacuation ;
  • Le laser: s'applique différemment selon le type de glaucome. En cas de glaucome aigu, une iridotomie est réalisée au niveau de l'iris, et ce, idéalement en prévention. En cas de glaucome à angle ouvert, le traitement appelé trabéculoplastie a pour objectif d'abaisser la pression intraoculaire en permettant l'évacuation de l'humeur aqueuse ;
  • La chirurgie: est souvent réalisée chez les patients résistants aux deux traitements précédents. Il peut s'agir d'une trabéculectomie ou la mise en place d'une valve. Si votre cas nécessite une chirurgie pour stabiliser votre glaucome, vous serez référé dans un centre spécifique.

Un examen ophtalmologique de base avec mesure de la tension, gonioscopie et fond d’œil, permet de détecter la majeure partie des glaucomes. Ces examens sont souvent complétés par un examen OCT de la papille optique et un examen du champ visuel.

Vous souhaitez un diagnostic ophtalmologique près de Namur ?

Contactez Docteur Deneyer, ophtalmologue à Wépion, via ce formulaire de contact en ligne pour prendre rendez-vous pour une consultation.

Respect des normes sanitaires

Une infrastructure ultra moderne

Experts certifiés